Pour vices de forme et de formation…

L’odeur, le goût, le toucher, la vue, l’ouïe, n’étant pas exactement les mêmes pour tous, l’interprétation du ton, de l’intention, voire de la volonté, d’un participant, qui aurait livré accessoirement et anecdotiquement à un instant T ici ses propres propos ou idées, ne pouvant être clairement identifiable, notamment parce que cette technologie est falsifiable, ne pourra en aucune manière faire preuve, office, ou prétexte, pour incriminer ledit participant, qui, pour des raisons de méconnaissances sémantiques, ne pourra être considéré que comme irresponsable, par faute d’enseignement et d’éducation.

Toute attaque envers un propos posté sur ce site, portant imposition contrainte d’une interprétation quelconque n’appartenant pas à l’auteur, même s’il s’agit une simple faute de frappe, de relecture, ou de forme, devra être, de facto, considéréE comme un abus de faiblesse, voire comme une faute professionnelle en cas de prise en compte par un officier de police ou de justice.
Les participants déclinent toute responsabilité quant à la manière de l’auditeur ou du lecteur, ou du visionneur de comprendre ce qui se passe ici, les essais d’expression d’une pensée quelconque étant ici tolérés et respectés mêmes pour leurs maladresses ou leurs inexactitudes.

Par le présent article, est créé présentement, pour l’avenir et rétroactivement, le label O.N.G., pour Orthographe Non Garantie, ou Orthodoxie, ou Orthopédie, ou Orthograph(i)e, ou Orthophonie, ou Orthonomie (du grec nomos, loi ayant donné en français les suffixes -nome et -nomie, comme dans autonome, autonomie), etc. Je propose ce label, protégé ici par copyright, pour être utilisé sans retenue, et sans modération.

Ce logo,  « O.N.G. » signifiant ici que le sens de ce qui est écrit ne peut être décidé par le lecteur à la première lecture, voire même à la centième relecture et ne peut être aucunement utilisé par une quelconque justice, à cause de l’acculturation, l’illettrisme, l’analphabétisme, etc., produits sciemment par le ministre de l’Éducation Nationale française offrant en toutes choses et à tous, vices de formes.

A bon entendeur, salut !

Petit jeu pour les commentaires : Où est le vice de forme ci-dessous ?

DSCN1550

Ou ci-dessous ?

DSCN1551

Bye bye ! Et, à… bientôt !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *