Lie eux : sain “cire” en bourre avant St-Cyr-en-Bourg, lieu

Seriez-vous écologiste ? Alors souriez, vous êtes filmés…

par le Vivant !

Petites plaies(antes) rient… Peu Lay antes…

L’étude des toponymes (noms de lieux) de Saint-Cyr-en-Bourg (Maine-et-Loire, 49)a apporté une découverte fantastique : sur ce sommet de calcaire blanc, avant l’installation de la forteresse romaine, et avant l’installation des barbares celtes d’Europe centrale, surnommés Gaulois, sur ce même oppidum de frontière, y existaient des agriculteurs protohistoriques, notamment de culture mégalithique, et, sans aucun doute maintenant, de grands ormes hauts portant des milliers de nids d’aigrettes, échassiers blancs évoqués dans un poème antique, “Ciris” attribué primitivement à Virgile.

Plumes arts me plait !

Plumes arts me plait !

Plumes arts me plait !

Grande aigrette en vol au-dessus de son habitat.
Si relis. Cire lie, Sire lit… Si, si ! R’oeufs… lient !
Photo (Licence CC) vue sur Trombinature :
http://trombinature.org/heronsblanc.php

Plume art m'a plu...

Plume art m’a plu…

Plume art m’a plu…

Bonne nuit les petits… oeufs !
Le meilleur produit pour les bourreliers…
Photo Nicolas Huron

Ciris, et cire son ablatif singulier, de temps ou de lieux

Ciris, ciris, cirem, ciris, ciri, cire, etc., l’aigrette et sa déclinaison latine, la même déclinaison dans les manuels de latin que civis, citoyen, concitoyen.

Le marchand de sable

Ces aigrettes se nourrissaient dans le limon des sédiments argilo-sableux des marais du Thouet et de ses affluents, sur Artannes-sur-Thouet, Saint-Just-sur-Dive, etc., parfois au milieu du bouillonnement éclaboussant des saumons à Saumoussay.

Lire la suite... Image légère - Copie

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Lie eux : sain “cire” en bourre avant St-Cyr-en-Bourg, lieu

Saint-Cyr : mes enseignements ou mésenseignement à voir

Cet enregistrement n’est qu’un exemple : utilisez votre voix ou vos voies…

Saint-Cyr à relire à haute et intelligible voix en s’amusant, caricaturant, exagérant, rigolant, riant, pouffant, articulant, etc., sans queue ni tête, dans un désordre parfait.

Sire copie

L’avez-vous vu ?

Lire la suite... Image légère

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Saint-Cyr : mes enseignements ou mésenseignement à voir

L’heure équatorienne que nous subissons tous

L’idiotie de la fin des temps !

Implosion sémantique !

Nous vivons à l’heure équatorienne. Toutes les journées se ressemblent, cela depuis les horaires des chemins de fer…

Aucune montre, même la plus chère, ne change pas les heures en fonction de la durée d’ensoleillement. Pourtant autrefois, les sonneurs sonnaient les heures en fonction de la longueur du jour.

C’est plus sain. La preuve :

A010

Le manque de sommeil tue !

“Les heures de sommeil avant minuit comptent double.”

Implosion sémantique ! Asservissement…

Au Moyen Age, un jour sur deux était congé !

« équa » signifie « égal » ?
Et quoi ? Tords rien !
Hé ! Coup à Thor rit haine…

Les montres suisses équatoriennes seraient-elles notre asservissement ? Coucou !

Il est vrai qu’elles sont beaucoup plus faciles à fabriquer que des montres collant à la réalité temporelle.

Savoirs transmis ? A vous de le faire…
Ce blog le fait déjà.

Il est sûr que lorsque l’on relit vraiment, l’on relie.

“Cerise sur le gâteau !”

Combien de temps pour civiliser le barbare germain franc ?

Sainte-Solange (Cher), patronne du Berry, décapitation fêtée le 10 mai

Exercice dans le monde vires-tu ailes ?
Berger ou bergère ? Berge j’ai ou berge gère (en béton ou goudron) ?
Panser a passé… Oh ! “Cadeaux” !

L’idiotie de la faim de notre temps !

L’idiot scie de la fin du tant !

i  €  i  ->

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur L’heure équatorienne que nous subissons tous

Religion : penser le monde en couleur et en 3D +++ (2)

Article publié et partagé sur mes autres blogs avec une introduction différente…

Parlons de blé et de blade !

Le Germain, gère maints…
selon les derniers écrivains romains !
Il put le barbare ? Il pue le barbare ?
A vous de trouver la troisième voie, voix…
Comme bla bla, la Barre barre
« Ah ! Ah ! A la queue le Leu… »

DSCN2756

Front ! Hier ?
Le site de la Boucle du Pin (36)… MAGNIFIQUE !

DSCN2757

Pour connaître le secret de cette bla-gue(ux) burlesque,
se rendre sur Patrimoine-rural.com

Géomorphologie et toponymie : une conscience perdue

Nos ancêtres avaient la conscience de la nature du paysage, de ses formes et de ce que ces formes pouvaient évoquer pour eux dans leur culture propre à un moment historique donné.

Nos ancêtres pouvaient penser le paysage en 3D sans effort. Ils baptisaient les lieux surtout en fonction du relief, des roches, des sols, de la flore et de la faune et de leur propre action sur la nature, mais aussi en fonction de leur propre aménagement et de leur culture propre.

Une archéologie du Verbe : une piste à suivre

Les installations matérielles des hommes sur leurs lieux, et donc la création des noms des lieux,  se sont faites, se faisaient, et se font, en fonction des besoins agricoles, défensifs, d’habitations, de mode de vie, mais aussi en fonction de critères religieux.

On trouve dans les noms des lieux des traces des religieux anciennes, préceltiques, gauloises, romaines, chrétienne, franque, protestante, républicaines, etc., dans les toponymes.

Comme sur les panneaux des passages à niveau, “un train peut en cacher un autre”, on peut affirmer pour les toponymes : “un nom de lieu peut en cacher un autre”.

Le religieux : relire et non relier

Les Saint-Loup, Saint-Leu, Saint-Blaise, etc. nous font relire le paysage aux temps des loups, ou au temps de celui de la louve, ROME, ou au temps de son extinction et de la fin de son Empire.

Lire la suite... Image légère - Copie

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Religion : penser le monde en couleur et en 3D +++ (2)

Religion : penser le monde en couleur et en 3D +++ (1)

Article publié partagé aussi sur mes autres blogs.

“Cerise sur le gâteau !”
Hommage à Boris Vian, la laie, de la littérature.
Là ! Lie tes râtures…


Voir le monde réel c’est le relire.
Mets le turbo ? Bougies d’allumage ! Allumage ! Moteur ! RRRRRrrrr !
Re lis re lit re lie re…
Prenez l’infini et immense part des panneaux routiers !
Les cartes, cartons et palettes, c’est une affaire d’hommes.

Allo, Lucienne ? Prends le pain !
Par contre… on garde le pin ?

Ne pas confondre : religo et relegere

Le terme “religion” provient du latin religio, religionis qui signifie “attention scrupuleuse, scrupule, délicatesse, conscience”, “scrupule religieux, sentiment religieux, de crainte pieuse”, “sentiment de respect, vénération, culte” (Félix Gaffiot : Dictionnaire illustré latin français, Paris, Librairie Hachette : 1934, pages 1336-1337).

Ce mot est le substantif, c’est-à-dire le nom commun du verbe relego, relegi, relectum, relegere, qui  signifie “recueillir de nouveau, rassembler de nouveau”, “parcourir de nouveau, repasser par un lieu”, “repasser par la lecture, relire”, “repasser par la pensée, repasser en revue”, “repasser par la parole”.

Ce verbe est un dérivé du verbe lego, legi, lectum, legere, qui est, en latin, deux verbes :

– “recueillir par les oreilles, recueillir par les yeux, passer en revue”, “lire” », lire des livres, les poètes, les Grecs”, “lire à haute voix”. C’est celui-ci qui a donné le mot “religion”, le “re” portant sur la répétition de l’action pour en faire une découverte autre. Ce “re” de répétition n’est pas limité à une seule fois, surtout dans le sud où on roule les “rrrr”. La prononciation de ce “r” est très importante.

– “ramasser, recueillir”, “ramasser en dérobant, enlever, voler”, “parcourir un lieu”, “choisir”. Le “re” indique là encore la répétition de l’action.

Le verbe relego, relegavi, relegatum, relegare, qui n’appartient pas à la famille sémantique de “religion” signifie “éloigner d’un lieu, écarter, éloigner, reléguer”, “écarter, renvoyer au loin, bannir”.

La relecture, découverte infinie : le “ae” latin et le “oe” français…

Point de vue romain, c’est-à-dire troyen, urbain, imposeur et pillard : taeter, “qui affecte désagréablement les sens, repoussant, hideux, affreux, horrible”…
Sans commentaires… Sans comment taire…

Lire la suite... Image légère - Copie

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Religion : penser le monde en couleur et en 3D +++ (1)

Un secret des : « dis… euh ! » (1)

Pour connaître le rapport entre nos vins, Jules César et les hérons blancs, suivez le guide !

Suivez le panache blanc du mousseux Saumur Champigny à Saint-Cyr-en-Bourg !

Les bulles sont ici (RE) ! http://patrimoine-rural.com/a-partir-de-saint-cyr-2/


Lien identique de référencement : A partir de Saint-Cyr… Non ! Mets !

Où nous souhaitons plein de pannes et de vannes aux routiers !!! à la guette…

Saint-Cyr-en-Bourg, vingt sur vins
Saint-Cyr-en-Bourg (Maine-et-Loire),
20/20 sur vins sûrs
Jules César ? les Goths go les Gaulois ? Les aigrettes ?
Oui, oui, car, hier, …

Et plus tout joue… re plus ! +

Après ce super sport cérébral de grande sémantique, mind coaching vs le SPQR troyen (proposition de transcription faune-éthique du barbare : « ma inde cote Chine gueux » ?).

– Consultation ?
– C’est fait ! Mais je pars sans payer… ?????
– Coah ?, fait papa grenouille…
– Il n’y a pas une aigrette pour faire le tri là-dedans ? panse la maman grenouille, dans l’estomac de sire l’aigrette… Si, si, relie, et si, relis l’habile à bile et toujours fidèle aigrette et sa fiente de rainettes, qui dans les herbes faisaient un tintement de clochettes.

i € i

ou à la consultation des « Cadeaux !!! »

Ou, même, offrez-vous et offrez une idée avant les id(é)es de Mars !

Isdes prêt de Vannes, source du Cosson, avant Cerdon, et Argent-sur-Sauldre, sers donc !

Et argent…

Contact !

clip_image030

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Un secret des : « dis… euh ! » (1)

Passez au polysémique de sémantique linguistique française

Invitation à suivre un comme hic trou pied de cas barré :

Commentez l’article de ce présent blog uniquement par courriel. Je ne vous censurerai pas, sauf par filtre antispam de mon fournisseur d’accès Free ou du filtre Gmail, ce blog ayant déjà fait l’objet d’une censure par son hébergeur pendant plusieurs mois suite à un commentaire. Veuillez, par courriel, y mettre donc votre patte et vos pâtes, sans aucune retenue, car, je crois (mon père me le répétait souvent) que nous vivons dans un pays libre : la France ! Si mes courriels sont piratés, j’essuierai les plâtres pour vous…

clip_image002[10]

Regarde ma bille… Non, la bille !
Forêt de Blois le 21 mars 2019

Partage de curiosités :

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Passez au polysémique de sémantique linguistique française