Menhirs, dolmens, mégalithes du Néolithique et astronomie

Participez à connaître les origines de notre agriculture patrimoniale

Il vous est possible à la suite de cet article de vous lancer dans une recherche sur les monuments préhistoriques mégalithiques néolithiques sur votre propre commune, disparus ou non.

Vous pouvez vous défouler par courriel après de moi, je ne vous censurerai pas, mais tout travail mérite salaire.

Osez sortir dès… sentis et battus !

Un défi scientifique pour un défi astronomique, voire gastronomique

Les mégalithes, menhirs et dolmens, n’ont pas fini de dévoiler leurs secrets. Je propose ici une recherche toponymique pour en accentuer la connaissance et quelques hypothèses d’explications, sachant qu’une explication peut en cacher une autre…

Nous verrons ici le rapprochement déjà fait et à compléter entre l’astronomie (Stonehenge) et ces monuments préhistoriques posés par le peuple d’agriculteurs sédentaires fondateur de nos traditions et initiateur de nos terroirs.

Le rapport avec la crainte des Gaulois que le ciel nous tombe sur la tête, et, le culte suivant romain à Jupiter, dont le mois est mai, MAJUS, n’échappera à personne.

ROUGE !

Question d’aune heure ? de devoirs majeurs ? Mages heures ? etc.

Cet article est commun à mes trois blogs burlesques (Bure laisse… Bure l’est-ce…) :

http://patrimoine-rural.com : Blog drôle, voire trois (ou Troie, je ne sais plus, ou Rome…) pour découvrir votre environnement(e) historique plus ou moins naturel(le).

http://apprendre-a-lire-devenir-lecteur.com : Blog d’aide spirituelle à la compréhension et à l’apprentissage de la langue locale, beauceronne, berrichonne, tourangelle, percheronne, solognote, orléanaise, etc. Pour plus de compléments, voir le premier blog patrimonial.

http://comprendre-le-monde.com : Blog de science-fiction comique de tradition française, voire anglo-saxonne, à la Voltaire, Georges Méliès, Jules Verne, Boris Vian, Orson Wells, Jean-Claude Van Dam, et à tous nos incroyables inventeurs… Plus de fantaisies en consultant les deux « prêts cédants ».

Les mégalithes de Maine-et-Loire

Comme on peut le voir sur les cartes départementales suivantes, les menhirs sont très présents dans le Segréen, dans la vallée de la Moine, et dans le Saumurois, soit dans la vallée du Thouet, à Artannes-sur-Thouet ou à Bagneux, aux environs de Montreuil-Bellay, soit sur les bords de Loire, à Gennes, le Thoureil, etc.

image

Carte Nicolas Huron

Les dolmens sont encore très nombreux dans les environs de Saumur, au nord de Doué-la-Fontaine, ou sur les bords de Loire, aux environs de Gennes.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Menhirs, dolmens, mégalithes du Néolithique et astronomie

Philologie et diplomatique, sciences annexes de l’historien

Invitation à consulter un historien de terrain :

Commentez l’article de ce présent blog uniquement par courriel. Je ne vous censurerai pas, sauf par filtre antispam de mon fournisseur d’accès Free ou du filtre Gmail, ce blog ayant déjà fait l’objet d’une censure par son hébergeur pendant plusieurs mois suite à un commentaire. Veuillez, par courriel, y mettre donc votre patte et vos pâtes, sans aucune retenue, car, je crois (mon père me le répétait souvent) que nous vivons dans un pays libre : la France ! Si mes courriels sont piratés, j’essuierai les plâtres pour vous…

Partage de curiosités :

Cet article est commun à mes trois blogs burlesques (Bure laisse… Bure l’est-ce…) :

http://patrimoine-rural.com

Blog drôle, voire trois (ou Troie, je ne sais plus, ou Rome…) pour découvrir votre environnement(e) historique plus ou moins naturel(le).

http://apprendre-a-lire-devenir-lecteur.com

Blog d’aide spirituelle à la compréhension et à l’apprentissage de la langue locale, beauceronne, berrichonne, tourangelle, percheronne, solognote, orléanaise, etc. Pour p^lus de compléments, voir le premier blog patrimonial.

http://comprendre-le-monde.com

Blog de science-fiction comique de tradition française, voire anglo-saxonne, à la Voltaire, Georges Méliès, Jules Verne, Boris Vian, Orson Wells, Jean-Claude Van Dam, et à tous nos incroyables inventeurs… Plus de fantaisies en con sultant les deux « prés cédant ».

En fin d’article, vous trouverez sur chaque blog cité ci-dessus un document web pour vous exercer à la webologie, nouvelle science annexe de l’histoire, née ici présentement, issue de la philologie, de la paléographie, de la diplomatique, de la géographie, de la photographie, de la sidérurgie, de la géologie, de l’étude des « intelligences » artificielles (à laquelle il faudra donner un nom), à l’épigraphie, à la toponymie, etc., etc., etc. Le document sera sans doute amené à changer en fonction de l’actualité.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Philologie et diplomatique, sciences annexes de l’historien

Apocalypse sur l’Univers (12) : suite au 9

Cet article-Y-mage fait suite à Apocalypse sur l’Univers (9) : Le surf astrophysique.

Rotation-Révolution

Cet haïku, de culture française inspiré par Arthur Rimbaud, a, e, i, o, u… voyelles… s’articule avec la destruction de la ville d’Orléans, le massacre de la ville de Bourges, et la création de la ville de Tours : ici.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Apocalypse sur l’Univers (12) : suite au 9

Commentaire de comment taire

J’ai posté récemment sur un réseau social le commentaire ci-dessous.

Ce qui est embêtant avec ce genre de bestiole, c’est l’interprétation qui pourrait en être faite.

Question : l’expression ci-dessus recopiée ci-devant, “ce genre de bestiole”, concerne-t-elle le commentaire ou le réseau social ?

Quelle est « votre » réponse ?

Là est toute la question, en rappelant, que le mot question servait au Moyen Age à désigner la torture pendant l’interrogatoire ou plutôt, l’interrogatoire pendant la torture. Une variété de pillage ou un pillage de variétés. Bref ! L’interrogatoire ou la torture ?

« Las est tout…, eux, la question ! » en rappelant que l’on doit faire la liaison dans cette relecture : « là est out las, question » à  lire comme « là est tout, euh… Là, question ? ».

Méditons un peu ! Mais dit-on un p’euh, non ?

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Commentaire de comment taire

Pour vices de forme et de formation…

L’odeur, le goût, le toucher, la vue, l’ouïe, n’étant pas exactement les mêmes pour tous, l’interprétation du ton, de l’intention, voire de la volonté, d’un participant, qui aurait livré accessoirement et anecdotiquement à un instant T ici ses propres propos ou idées, ne pouvant être clairement identifiable, notamment parce que cette technologie est falsifiable, ne pourra en aucune manière faire preuve, office, ou prétexte, pour incriminer ledit participant, qui, pour des raisons de méconnaissances sémantiques, ne pourra être considéré que comme irresponsable, par faute d’enseignement et d’éducation.

Toute attaque envers un propos posté sur ce site, portant imposition contrainte d’une interprétation quelconque n’appartenant pas à l’auteur, même s’il s’agit une simple faute de frappe, de relecture, ou de forme, devra être, de facto, considéréE comme un abus de faiblesse, voire comme une faute professionnelle en cas de prise en compte par un officier de police ou de justice.
Les participants déclinent toute responsabilité quant à la manière de l’auditeur ou du lecteur, ou du visionneur de comprendre ce qui se passe ici, les essais d’expression d’une pensée quelconque étant ici tolérés et respectés mêmes pour leurs maladresses ou leurs inexactitudes.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Pour vices de forme et de formation…

Découverte scientifique : un hébergement gratuit…

Je me suis aperçu que des éléments de ce blog artistique de science fiction  (et de mon mûr Facebook ?), et de “performances”, figuraient dans mon dossier administratif ????????????????? Haine ? Hein ?

Ceci est intéressant dans le sens où, il s’agit d’un hébergement gratuit, voire même d’une sauvegarde imprimé sur papier de ce travail (sauvegarde pour moi trop onéreuse…), qui normalement finira aux Archives départementales, paroles d’historien !

La conclusion à tirer de ce contrôle est que si vous voulez un hébergement gratuit et une sauvegarde de vos œuvres (format internet ou papier) servez-vous de “l’administration française” et de ces charmantes secrétaires … Et, vous obtiendrez la pérennité de votre ouvrage…

Pérennité, cela ne s’écrit-il pas pet-reine-y-t’es ? Pets-reinité ? Père-haine-ni-té (té à dessin ? à dessein ?). Je pense qu’il faut se renseigner auprès d’une orthophoniste…

Je pense qu’une technique sure pour obtenir ce genre d’hébergement est l’insulte. Donc si vous faites une production d’œuvre sur l’internet, finissez ou commencez par insulter une administration quelconque (merci les robots américains et vive les GI !), et vous aurez probablement un hébergement gratuit de vos œuvres.

L’avenir nous dira si cette technique gratuite d’hébergement et de sauvegarde est pérenne, et, dangereuse ou non pour le créateur… (les archives départementales du Loiret ayant disparu en 1940, les noms des communes étant actuellement remplacés, les monuments aux morts actuellement inaccessibles dans des églises maintenant fermées, etc.) La question reste posée… sans doute pour longtemps.

A bon entendeur, salut !

Merci à toutes ces charmantes petites secrétaires… Ma mère en était. Bravo donc !

Attention aux bleus ! Sur la figure ? Partout !

Preuve en a été faite, merci à tous.

Pour illustrer orthophonistiquement cet article écoutez du Boris Vian. Celui-là n’aura pas été mort pour rien.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Découverte scientifique : un hébergement gratuit…

Surprise éclaire : l’inversion accusatoire pour les nuls = > o

Si tu n’es pas touché(e) par le problème, ou par un problème, c’est que tu en es la solution, donc l’incarnation dudit problème.

Ce qui est faux, mais cela arrange bien le problème de se fixer sur toi. Cela le soulage de te faire souffrir de son problème, ou de te faire souffrir tout court.

Le problème, tu ne l’as pas, mais tu dois, toi-aussi, l’incarner pour lui, ou bien, en incarner un autre. Pourquoi ? Pour s’en résoudre.

Le fait que tu incarnes son problème, ou finisse par l’incarner, n’est aucunement la solution : c’est un camouflage, et une vengeance.

L’aliment est nécessaire… La merde en est jalouse et elle veut qu’on lui ressemble car elle sait qu’elle ne peut devenir aliment.

C’est comme cela que la merde s’auto-crée… par assimilation, digestion, dissolution, fécalisation, excrémentation, et finalement défécation et… disparition.

Jeu 1 : Une seule religion fonctionne comme cela sur Terre. Devinez laquelle ?

Jeu 2 : Un seul “être vivant” fonctionne comme cela sur Terre (on se demande toujours si cette chose a une âme…). Devinez lequel ?

Rire améliore la digestion, c’est-à-dire la merdification, par remuement abdominal, et, a donc un caractère sexuel chez la femme. Oui, les organes sont un peu proches et entremêlées… Les femmes aiment qu’on les fasse rire… Cela pousse leur merde dans leur tube à merde marron. Je vous laisse déduire la suite… Elles sont effectivement “un peu” conduites par cela… C’est cela, oui ! C’est effectivement la réponse au jeu.

Mais quel jeu ?

Grammaire cyborg :

problème = appel à solution => solution = untel => untel = problème

Publié dans Non classé | Un commentaire